Pour l'amour
de la langue française

C’est le printemps !

| 29 mai 2019

Description et analyse du mot "printemps"

Continuons notre parcours des quatre saisons, comme dirait Vivaldi. Le mot « printemps » est transparent : signifiant littéralement « premier temps », il résulte de la soudure (XIIe s.) de « prins » (voir « prime », latin « primus ») et de « temps » (du latin « tempus »), au sens de « saison ». Le printemps est la première saison de l’année. D’ailleurs, autrefois, chez les Romains, l’année commençait en mars, avec la saison du réveil de la nature après l’hiver.
« Le printemps parfumé, beau comme un jeune amant,
Avec ses bras de lis environnant la terre,
Aux avances des fleurs répondait doucement. » (Th. Gautier)
Les connotations associées au printemps sont positives. Au figuré, « printemps » désigne le temps du jeune âge : « Sur le printemps de ma jeunesse folle » (Cl. Marot). Il désigne aussi une période de renouveau politique, de libération possible : « le printemps de Prague » (1968), « les printemps arabes » (2011). En littérature, il signifie « année », avec un numéral : « elle a vingt printemps ».
Les Anglais emploient le mot « spring », nom qui signifie aussi « source (d’eau), saut, bond », et verbe qui signifie « bondir, sauter ». Les Allemands suivent une autre idée, avec Frühling », composé de « fruhe », qui signifie « précoce, tôt ».
« Dès que le printemps revient » (H. Aufray), célébrons-le en chansons ! N’hésitez pas à aller voir ces quelques vidéos choisies de l’INA : https://www.ina.fr/…/articles-edit…/le-printemps-en-chansons