Pour l'amour
de la langue française

Norme et usage

C'est DE CELA DONT je te parle

| 03 janvier 2019 | par Jean-Christophe PELLAT

Voyons ensemble quelques acrobaties syntaxiques pour mettre en valeur les éléments de la phrase.

De manière générale, on met en relief un terme au moyen de « c’est... qui / que » (on parle de gallicisme) :

« La mule fut désappointée le lendemain » devient « C’est la mule qui fut désappointée le lendemain ! » (A. Daudet).

Cette simple transformation est néanmoins délicate avec certaines structures, notamment quand il s’agit de mettre en relief un groupe prépositionnel. Où placer alors la préposition : devant le groupe qu’elle introduit ou devant le relatif ?

« La préposition reste normalement attachée au syntagme prépositionnel mis en relief » (« Bon usage », § 456 b 3°) :

« C’est à toi que je pense »

« C’est dans le moule de l’action que notre intelligence a été coulée » (H. Bergson).

Cependant, on rencontre encore deux constructions anciennes, qui concurrencent cet usage.

Dans la première, la préposition est rattachée au relatif ou fondue en lui : « Ce n’est pas cela dont j’ai besoin » (G. Bernanos ; « dont » inclut « de »).

La seconde construction est hybride : la préposition est présente « à la fois dans le syntagme déplacé et dans les relatifs (« dont, où ») qui l’incluent » (« Bon usage », « ibidem »), tour fréquent avec « dont » :

« C’est de lui dont il s’agit. » (T. Gautier)

« C’est toujours des yeux de Nicolas dont je me souviens » (M. Duras).

Ce tour pléonastique semble lourd et compliqué, surtout avec « dont », un pronom relatif délicat à manier. C’est ce dont nous parlerons dans une prochaine chronique…

Jean-Christophe PELLAT
Jean-Christophe Pellat est professeur émérite de linguistique française à l’Université de Strasbourg, où il a enseigné en Licence, Master et dans les préparations au CAPES et aux agrégations de Lettres. Spécialiste de grammaire et orthographe françaises (histoire, description, didactique), il est co-auteur d’un ouvrage universitaire de référence, Grammaire méthodique du français (PUF, dernière éd. 2016) et de diverses grammaires scolaires. Dans ses travaux sur la didactique de la grammaire en FLE et FLM, il s’attache à l’adaptation des notions aux différents publics concernés.