Pour l'amour
de la langue française

Il y a 220 ans naissait... Honoré de BALZAC.

| 29 mai 2019 | par Jean-Christophe PELLAT

Histoire d'un grand écrivain français

Honoré de Balzac est né le 20 mai 1799 à Tours. Son ambition littéraire est reflétée par le titre général de « La Comédie humaine » qui regroupe ses romans en un système explicatif :
« L’immensité d’un plan qui embrasse à la fois l’histoire et la critique de la Société, l’analyse de ses maux et la discussion de ses principes, m’autorise, je crois, à donner à mon ouvrage le titre sous lequel il paraît aujourd’hui : la “Comédie humaine”. » (Avant-Propos de 1842)
Balzac ne se cantonne pas dans une description réaliste de la société du XIXe siècle, parisienne ou provinciale ; il cherche à l’expliquer, se hissant aussi à des hauteurs philosophiques (« La Peau de chagrin ») et même métaphysiques (« Séraphîta »). La poésie amoureuse s’épanouit avec la passion de Félix de Vandenesse pour Henriette de Mortsauf : « Elle était […] le LYS DE CETTE VALLÉE où elle croissait pour le ciel, en la remplissant du parfum de ses vertus. » 
Le romancier invente des types remarquables : Rastignac l’arriviste, Vautrin le malfaiteur rusé, Grandet l’avare de Saumur, César Birotteau le parfumeur roulé par un escroc… L’écriture de Balzac, « visionnaire passionné » (pour reprendre les mots de Baudelaire), est pleine d’énergie, comme Rastignac qui adresse à Paris « ces mots grandioses : “À nous deux maintenant !” ». Ses romans offrent une analyse sans illusions (perdues) de la société, par exemple dans les discours cyniques de Vautrin : « La corruption est en force, le talent est rare ». Et ce monde est dur pour les faibles comme Lucien de Rubempré. La force de l’écriture met au jour les ressorts et les profondeurs de la comédie humaine.

Jean-Christophe PELLAT
Jean-Christophe Pellat est professeur émérite de linguistique française à l’Université de Strasbourg, où il a enseigné en Licence, Master et dans les préparations au CAPES et aux agrégations de Lettres. Spécialiste de grammaire et orthographe françaises (histoire, description, didactique), il est co-auteur d’un ouvrage universitaire de référence, Grammaire méthodique du français (PUF, dernière éd. 2016) et de diverses grammaires scolaires. Dans ses travaux sur la didactique de la grammaire en FLE et FLM, il s’attache à l’adaptation des notions aux différents publics concernés.