Pour l'amour
de la langue française

C’est le dégel : « Les mots gelés » de Rabelais

| 29 mai 2019 | par Jean-Christophe PELLAT

Les aventures de Pantagruel 

Pour le 1er avril, partons à l’aventure sur les mers avec Pantagruel et ses compagnons. Dans le « Quart Livre » (1552, 2e éd.), parti pour « visiter l’oracle de la dive Bouteille Bacbuc », le fils de Gargantua rencontre des êtres étranges ou monstrueux au cours d’une aventure initiatique : les Chicanous, les Andouilles, … Et, phénomène extraordinaire, ils entendent, avec le dégel, des « parolles gelées » (chap. LVI). 
À Pantagruel inquiet, le pilote du navire explique que, sur la mer glaciale, une grande bataille a eu lieu au début de l’hiver passé. « Lors gelerent en l’air les paroles et crys des hommes et femmes, […] A ceste heure la rigueur de l’hyver passée, advenente la sérénité et temperie du bon temps, elles fondent et sont ouyes. »
Pantagruel en saisit qui ne sont pas encore dégelées. « Lors nous jeta sus le tillac pleines mains de parolles gelées, et sembloient dragée perlée de diverses couleurs. Nous y veismes des motz de gueule, des motz de sinople, des motz de azur, des motz de sable, des motz dorez. Les quelz, estre quelque peu eschauffez entre nos mains, fondoient comme neiges, et les oyons realement. » Puis viennent des « parolles sanglantes » et « horrificques ».
Parmi les mots qui évoquent des couleurs de blason, les « motz de gueule » sont littéralement des « mots pour rire », comme nous y encourage Rabelais, « Pource que rire est le propre de l’homme » (« Aux Lecteurs », « Gargantua »). Naviguons, en souriant avec Rabelais, sur l’océan du savoir.

Jean-Christophe PELLAT
Jean-Christophe Pellat est professeur émérite de linguistique française à l’Université de Strasbourg, où il a enseigné en Licence, Master et dans les préparations au CAPES et aux agrégations de Lettres. Spécialiste de grammaire et orthographe françaises (histoire, description, didactique), il est co-auteur d’un ouvrage universitaire de référence, Grammaire méthodique du français (PUF, dernière éd. 2016) et de diverses grammaires scolaires. Dans ses travaux sur la didactique de la grammaire en FLE et FLM, il s’attache à l’adaptation des notions aux différents publics concernés.